Colloques - Journées d'Etude - Journées Nationales

Une session de nos Journées a lieu systématiquement en mars et en novembre de chaque année. Ce sont des Journées à thème. A cela peut s’ajouter une ou plusieurs journées qui répondent à une demande particulière ou un sujet d’actualité.

Pour consulter la liste des thèmes abordés lors des Journées Nationales et Journées d'Etude de l'ANECAMSP, cliquez ici

Regards croisés CRA/CAMSP
COLLOQUE Regards croisés CRA/CAMSP

Approche précoce des troubles autistiques

19 Septembre 2014
Espace Reuilly - Paris

Le troisième plan autisme 2013-2017  fait du diagnostic et de l’intervention précoce un de ses axes prioritaires. Il prévoit le déploiement d’un réseau national de repérage/diagnostic/intervention, « triptyque » décliné dans chaque région sous l’égide des CRA. Les CAMSP doivent prendre une place essentielle dans ce réseau.

C’est dans ce contexte que l’ANECAMSP et l’ANCRA ont scellé leur rapprochement, et affirmé leur volonté de travailler conjointement. Il s’agit de s’employer ensemble à réduire l’hétérogénéité des savoirs et des pratiques en matière d’autisme, et d’encourager les collaborations, afin de favoriser une organisation territoriale cohérente et graduée des dispositifs participant au triptyque. Notre objectif est d’amener nos équipes à mieux répondre aux besoins de très jeunes enfants suspect d’autisme ou diagnostiqués, et à ceux de leurs familles.

Pour y contribuer, tout au long de cette journée, les intervenants vont partager avec nous leurs expériences autour des actions de repérage/diagnostic/intervention précoce, et nous inviter à réfléchir aux  enjeux de la déclinaison du triptyque dans nos territoires : Comment articuler dépistage et diagnostic ? Comment répondre aux recommandations de bonne pratique en matière de diagnostic et d’intervention ? Comment coordonner les dispositifs existants (CAMSP, secteur sanitaire, autres partenaires du secteur médico-social, secteur libéral et associatif…) pour assurer un parcours de soins cohérent et fluide ? Quelles formes d’appui attendre des CRA ?

Après un rappel de l’actualité scientifique autour de l’autisme, les interventions rendront compte d’expériences pratiques de dispositifs d’appui au dépistage et au diagnostic, d’interventions précoces conformes aux recommandations HAS, d’aide et de soutien aux aidants familiaux. Une table ronde réunissant professionnels et parents abordera la question de la précocité du diagnostic.

L’animation de ce colloque sera assurée par Valéria LUMBROSO, réalisatrice du film « Planète Autisme », dont plusieurs extraits viendront illustrer les interventions.

Téléchargez     le pré-programme     le bulletin d'inscription

Liste des hôtels à proximité     Plan d'accès

Nous attirons votre attention sur le nombre de place limitées à l'Espace Reuilly. Nous enregistrons les inscriptions par ordre d'arrivée et seules les personnes inscrites pourront accéder au congrès. Merci pour votre compréhension.

Ces enfants en mal de liens, confiés…
JOURNEES D'ETUDE Ces enfants en mal de liens, confiés…

Comment les accompagner en action médico-sociale précoce ? La place de leurs parents et la cohérence entre les différents intervenants…

visuel ok

6 et 7 Novembre 2014
Espace Reuilly - Paris

 

Au cours des journées de novembre 2011, nous avons cherché à passer de la défiance à la confiance en examinant les peurs réciproques qui perturbent l'alliance avec les familles qui nous déroutent,  aux vulnérabilités multiples et vivant l'exclusion.

En 2014, nous allons chercher comment travailler ensemble pour renforcer les liens très fragiles qui tiennent encore entre parents et enfants dans les situations de violences familiales, de maltraitance, de carence, de placement… Les troubles du développement, les retards, les handicaps qui sont constatés chez l'enfant dans les CAMSP, les SESSAD sont parfois directement liés à ces situations ou majorés par elles. Des enfants prématurés et/ou porteurs de handicap naissent aussi dans ces familles fragiles. De multiples intervenants de santé,  médicosociaux, sociaux, judiciaires interviennent auprès de l'enfant et de sa famille, chacun avec sa logique institutionnelle, il nous faut alors dégager des pistes de travail en synergie et en cohérence pour établir et /ou restaurer des liens entre professionnels afin d’établir et/ou de restaurer les liens abîmés ou rompus entre les parents et les enfants.

Partant des situations les plus dégradées en action médico-sociale précoce, nous chercherons à analyser ce qui permet de tisser des liens dans la continuité sans se décourager en respectant la place et les droits de chacun, enfant, parents,  acteurs de la protection de l’enfance, et autres acteurs institutionnels…

Puis dans les situations où l'enfant vit encore dans son milieu familial nous éclairerons tout ce qui peut prévenir les ruptures de liens dans le travail d'action médico-sociale précoce : émergence du lien mère/enfant, père/ enfant, soutien à la parentalité par des dispositifs appropriés dès  la grossesse, l'accouchement, les premiers mois. C'est au tout début de la vie que les liens se tissent…

Quels impacts sur nos pratiques professionnelles, quelles modalités d’accompagnement à initier pour laisser une place aux parents, nous articuler avec les partenaires, faire du lien pour gérer les crises et  éviter de créer  de nouvelles ruptures ?

Ces journées d’étude vont nous aider à réfléchir à une action précoce « bienveillante » où la souffrance de l’enfant, la prise en compte prioritaire de ses besoins, le respect de la place et des droits de ses parents doivent guider toute intervention et décision le concernant.

Téléchargez :     le programme     le bulletin d'inscription

Liste des hôtels à proximité     Plan d'accès

Nous attirons votre attention sur le nombre de place limitées à l'Espace Reuilly. Nous enregistrons les inscriptions par ordre d'arrivée et seules les personnes inscrites, munies de leur badge pourront accéder au congrès. Merci pour votre compréhension.

Parcours singulier de l’enfant
JOURNEES NATIONALES Parcours singulier de l’enfant

dans l’Action Médico-Sociale Précoce de demain. Comment mieux accompagner les familles dans une pluralité de partenariats.

Les 12 et 13 mars 2015 au Kinépolis - Mulhouse

« La seule voie qui offre quelque espoir d'un avenir meilleur pour toute l'humanité est celle de la coopération et du partenariat  » déclarait Kofi ANNAN dans un discours devant l’assemblée générale de l’ONU le 24 septembre 2001.

En quête permanente de l’avis, de la technique la plus proche voire la plus adaptée aux besoins de leur enfant, les parents ont pris l’habitude de les rechercher par eux-mêmes sur internet  et  en  comparant les offres de plusieurs professionnels. De leur côté, les professionnels, conscients de leurs limites ont pris l'habitude de travailler avec des collègues de disciplines différentes constituant des équipes pluridisciplinaires d’abord informelles, puis à la recherche d’une cohérence, s’organisent en réseau.

Il a fallu du temps - et c'est une véritable mutation- pour  que  les savoir-faire parentaux soient reconnus et pris en compte par les professionnels des secteurs médicaux,  sociaux et éducatifs. Il en faudra encore pour faire vivre la coopération et le partenariat entre eux dans le milieu de vie de l’enfant. Parlerons-nous de partenariat, de collaboration, de coopération entre les acteurs professionnels eux-mêmes, avec  les réseaux, avec  les établissements et les libéraux ? et entre les professionnels et la famille  pour l'enfant et avec lui ?

Chaque professionnel a besoin que soit reconnues son identité professionnelle, sa spécificité et ses compétences en lien avec les autres dans une transdisciplinarité équilibrée et respectueuse de chacun.

Comment garantir, au sein des équipes le  savoir-faire et savoir être de chaque personne ? Comment penser la singularité du développement de l’enfant ? Comment garantir l’approche globale du développement, la polyvalence et la complémentarité des actions mises en œuvre sans juxtaposition ni doublon et ce, tout au long du parcours de vie ? Comment en assurer la coordination ? Comment penser la participation familiale face à l’impact produit par l’annonce, la nécessité de soin et la multiplication des intervenants ? 

A partir des attentes des familles, des exemples de collaboration, de mutualisation, à partir de témoignages transfrontaliers  nous réfléchirons à l’évolution nécessaire  de nos pratiques pour envisager le centre d’action médico-sociale précoce comme un maillon essentiel du dispositif d’action médico-sociale précoce en 2015 sans rien perdre de ses missions fondatrices, réglementaires et complémentaires : prévention, dépistages, bilan, diagnostic et accompagnement.